Quand rien ne va...

Publié le par ninette

                     

Bon, l'image parle d'elle-même, rien ne va plus ici!!! Oui, ma journée d'hier commencait plutôt bien: mon week-end s'était super bien passé, Richard avait été plus que présent, il m'avait même proposé de manger avec lui à midi où il s'était montré trés tendre (hum hum...), trés présent... Puis, arriva le soir et ses mélancolies. J'ai rejoinds mon cher et tendre pour aller à la réunion de préparation des cours de badminton. Dés que je l'ai vu, j'ai bien senti que quelque chose ne tournait pas rond. Je lui ai demandé, erreur de ma part, si ça allait en ce moment. A chaque fois que je lui pose cette question, je pars en chute libre, il me répond qu'il y a des hauts et des bas et moi je me retrouve tout en bas... Moi qui m'étais imaginée que tout allait bien, qu'il était bien avec moi, je me suis trompée non, il pense encore à elle... Je n'ai pas pu passer outre et je me suis montrée trés triste... Il m'a pris dans ses bras, m'a dit qu'il savait que c'était dur pour moi, qu'il pensait à ça souvent... Il m'a dit qu'il était bien avec moi mais alors, pourquoi penser encore à elle? J'aimerai qu'elle n'ait jamais existé... Ca me rend malade de me manger le sol encore... de ne pas pouvoir l'effacer. Je perd tout espoir car même dans nos meilleurs moments, malgré notre complicité, malgré tout ce qui fait qu'on se comprend, que je le connais de mieux en mieux (il le dit lui-même), il n'arrive pas à se la sortir de la tête. Comme il le dit lui même, il est faible... Oui mais moi dans tout ça? Je ne peux pas assumer cette histoire. Je ne peux plus être perpétuellement dans la crainte qu'un jour elle revienne et me le prenne. Je sais que, dans tout couple, dans toute histoire, il y a une part de risque, que rien n'est gagné mais à ce point tout de même. J'ai besoin de me sentir quelque fois en sécurité, besoin d'être protégée moi aussi... Mais, il ne peux pas m'offrir ça... J'en ai marre...

 

 

Côté régime, je n'ai bu qu'un café aujourd'hui, je me prend trop la tête pour arriver à ingurgiter quoi que ce soit d'autre... C'est plutôt bien pour une reprise de régime non?

 

 

Le problème c'est que je n'arrive à ingurgiter aucun cours aussi... Ca me bouffe à tel point que je ne vois que lui et que j'ai envie de tout foutre en l'air... Tout les gens m'énervent, je n'ai envie de voir personne de l'IUFM, même ceux que j'apprécie le plus me semblent fades, je n'arrive pas à sourir, je n'ai plus envie de rire... Il me bouffe à l'intérieur et ce prénom qui ne cesse de raisonner dans ma tête, le sien bien évidemment, associé à celui de celle qui tapisse sa pensée, qui m'éfface... Je crois que je n'ai jamais été aussi malheureuse, autant déçue par lui... Je ne sais plus quoi faire... Est-ce que j'aurai la force de rester malgré tout... Je suis trop malheureuse et si personne ne peut me protéger il va falloir que je le fasse moi-même... Me protéger de ce qui me fait le plus souffrir, me protéger de lui...

Publié dans en direct de Montauban

Commenter cet article

David vortex 11/10/2005 11:46

Ne rien manger semble en effet etre une bonne methode.
11.8kg en 21 jours pour moi.

Le seul probleme?
C'est que c'est une methode nulle, puisque le corps va reprendre tout des la moindre chose avalée.

Sauter un repas n'est vraiment pas recommandé.
(C'est l'hopital qui se fou de la charité je mange 1 repas sur 3 ou 4).

Maintenant , a toi de voir!

Bise et surtout garde moral.