encore un petit peu de moi

Publié le par ninette

Djodjo m’a demandé dans l’un de ses commentaires de parler un peu de moi. Tant qu’à faire, je fais partager cela à tout le monde !!!

 

Alors, je ne sais pas par où commencer…

 

Je m’appelle Céline T. (non ! Pas Massilia !!! Oui, je sais !!! J’ai menti). Je suis née à Toulouse  le 3 Décembre 1981. J’ai 23 ans (ne vous prenez pas la tête avec les calculs !!!). Mon papa et ma maman m’ont conçu pour pouvoir se marier : ma grand-mère paternelle ne voulait pas de ma mère comme belle-fille ! Du coup, ma mère a dû rentrer le ventre pendant la cérémonie du mariage : un enfant avant de se marier : LA HONTE !!! Je dois en avoir des séquelles !!! Ils ont vécu prés de 13 ans ensemble puis se sont séparés. Entre temps, mon petit frère est né, ma perle, mon tout : Christophe. (Il a aujourd’hui 19 ans… Tu parles d’un petit frère !!!).

 

Au bout de 13 ans, Maman a trouvé l’amour en la personne de Quignouf et elle est partie refaire sa vie en nous laissant tout les 3. Premier drame de ma vie… A 13 ans, je prend en main toute la petite famille : mon papa malheureux et mon petit frère totalement perdu ! Beaucoup de responsabilités !! Mais, j’ai les épaules assez larges pour assumer !!!!Ce que je fais pendant quelques mois (ménage, repas : une vraie petite femme d’intérieur) jusqu’à l’arrivée de Sylviane la pseudo meilleure amie de ma mère ! Papa en tombe amoureux et elle s’installe avec nous en amenant son fils, Mathieu. Une belle petite famille recomposée ! Oui, mais, cela ne convient pas à notre chère Sylviane !!! Elle ne me supporte pas ! Peut-être que je ressemble trop à ma mère ? Toujours est-il qu’elle me mène la vie dure ainsi qu’à mon chti frère. Jusqu’au jour où elle trouve la solution : le pensionnat. Mon père accepte tut naturellement : elle le mène par le bout de la ****. Deuxième drame et surtout, deuxième abandon.

 

Je suis envoyée à Cantaous (65) où je finis ma 4ème et où je reste jusqu’à la terminale : les plus belles années de ma vie.  Je ne rentre que le week-end à la maison : un chez papa et un chez maman. Mais, cela ne suffit pas à la vipère qui a investit mon univers et elle pose un ultimatum à mon père : « soit c’est elle, soit c’est moi ». Et, voilà comment j’ai perdu mon père !!! Le pire dans cette situation c’est que, ces quelques mots qui ont scellés ma vie et mes relations paternelles, je les ai entendues de mon lit alors qu’ils étaient prononcés dans la chambre voisine. Et, à ce moment-là, j’ai su que c’était fini !!

 

Je n’ai plus passé une nuit sous le même toit que mon père depuis ce jour : cela fait au moins 10 ans et nous ne voyons que très rarement. Je n’ai plus de papa !!!! Ma mère m’a accueilli dans son studio dans lequel elle survivait avec Quignouf. La galère financière commence alors…

 

Suite au prochain épisode !

 

Commenter cet article

Dréax 13/05/2005 17:52

Et j'ose encore déprimer...bisous, ton chouchou t'oublie pas!

del 12/05/2005 23:43

tu n'as pas eu une vie trés facil, je devrais mieux regarder autour de moi avant de me plaindre.....
en tout cas ça ta apporté un fort caractère....
continu, tu es trés joli sur la photo!
bisou del

djdjo 12/05/2005 19:57

Et en prime on a une belle photo. On est gaté, vivement la suite!!!

djdjo 12/05/2005 19:57

Je pensais pas que t'allait le faire comme ça d'un coup. :)

J'ai prix un plaisir à lire ce bout de texte et à quelques parts je comprend plus de choses te concernant. Le vecu se ressent dans ta personne (physique et moral). Au final, t'es une personne très agréable et je t'adore.

Pour le "petit" frère, je le même cas chez moi. C'est mon petit frère mais il me dépasse en taille :D et le pire on a 7 ans de différence. Dingue