Mercredi: Lilian...

Publié le par ninette

                     

Bon, alors, je viens de m’apercevoir que je ne vous ai jamais parlé de Lilian… Vous ne connaissez pas Lilian ??? Bon, alors, on est parti pour les explications alors…

 

 

LA JOURNEE IUFM :

 

 

LA CONFECTION DES EQUIPES: Il y a 1 mois, pour fêter la nouvelle année à l’IUFM, les PE2 (2èmes années) ont décidé de faire une grande course d’orientation. Le but du jeu était entre autre de faire des rencontres, de mettre en contact les gens des 2 années. Au moment de faire les groupes, il fallait mettre en collaboration des PE2 et PE1 (mon niveau) et j’ai repéré 2 mecs qui n’arrêtaient pas de rire dans un coin et qui étaient des PE2. Je me suis approchée d’eux et deux autres filles de PE1 leur ont dit qu’elles se mettaient avec eux. De ce fait, je les ai accostées en leur prétendant qu’elles me piquaient mes partenaires qu’elles m’ont tout de suite laissé. J’avais dû sentir le truc… Pourtant, aucun des 2 ne me plaisait… je les trouvais même un peu moyen mais je trouvai l’idée de me retrouver avec des mecs plus « matures » assez plaisante… J’aime bien être avec des mecs… C’est comme ça…

 

 

LE JEU : Au début, je n’étais pas très contente de ma décision : ils étaient tout les 2 de leur c^té à rigoler (limite, j’ai cru qu’ils se foutaient de ma gueule…). Au bout de la première épreuve (danse) ça s’est un peu débloqué. Puis, totalement après l’épreuve de mise en scène (il a fallu faire une scène de Roméo et Juliette : lui a fait Roméo et moi Juliette… Ca a déclanché un drôle de truc en moi, j’ai déconné avec lui pendant tout le reste de l’épreuve : je l’appelais Roméo et tout… L’humour de Céline en gros.

 

 

LA SOIREE : Je le cherchai partout, j’étais limite un peu mal quand même surtout qu’il n’y avait aucun retour de sa part.

 

 

LE LENDEMAIN : Je lui ai dit bonjour pas plus et ça a duré comme cela pendant un bon moment…

 

 

LE JOUR DU TELEPHONE : Un jour, il me croise dans la cour et il me dit « Toi, t’es toujours avec ton portable !!! ». La réponse qui est sortie était totalement improvisée mais très bien trouvée j’avoue : « Je cherche ton numéro ». Il a rigolé et voilà à peu prés la conversation qui a suivi :

 

 

LILIAN : Tu ferais mieux de me le demander, ça ira plus vite

 

 

CELINE : Non, justement, ça va enlever tout le charme… Je compose tous les numéros, j’ai fait des arbres et tout

 

 

L : Tu veux peut-être un indice !? Mon opérateur par exemple…

 

 

C : Allez, c’est quoi ?

 

 

L : Bouygues Telecom

 

 

La conversation qui a suivi n’est pas très intéressante pour la suite des évènements… en gros, on a parlé de cette année d’IUFM, de l’Occitan (il a cette option) et tout et tout… Pendant un moment, on ne parlait plus, on se disait bonjour vite fait, un petit sourire et c’est tout…

 

 

HIER : Hier, il s’est passé quelque chose qui a changé notre relation qui était avant purement cordiale. Le matin, je suis allée lui dire bonjour, on a parlé de mon genou (j’avais déjà mal) et voilà qu’avant de me quitter pour aller en cours, il me dit : « Alors, ce numéro, tu le trouves ou pas ? J’attends moi… » Là, je suis tombée sur le cul… Je lui ai dit que je cherchai toujours et que j’y étais presque mais peut-être que j’en viendrai à lui demander des indices parce que je ne trouvais pas. Arrivée en cours, ça m’a un peu turlupiner alors, à la pause, j’ai espéré du fond du cœur arriver à le voir. PAS de Lilian… Mais, avant de retourner en classe, je le croise… OUF. Je vais le voir et lui dit que je ne l’ai toujours pas trouvé alors, il me di que pourtant, je passe devant tout les matins… Suspens, il me lance un défi là et je compte bien le suivre… Alors, comme je ne le trouve pas sur les affichages, je vais entre midi et 2 sur Internet pour le chercher et je le trouve… GAGNE !!! Je lui envoie tout de suite un sms (« Ca y est, j’ai trouvé ») auquel il me répond (« Bravo ») et comme j’ai toujours le dernier mot en matière de communication, je lui en ai envoyé un dernier (« Et oui, ça s’appelle la maîtrise de la téléphonie mobile ! Je t’avais dit que je trouverai »). Pendant la pause, je l’ai croisé, il m’a fait un signe de la tête de félicitation et je lui ai souri. Avant de partir, je l’ai vu et on a un peu parlé :

 

 

LILIAN : « Bravo !!! »

 

 

CELINE : « Merci !!! »

 

 

L : Bon, c’était un peu facile, je l’avais accroché exprès, je commençais à me décourager que tu ne le trouves… »

 

 

Sans entrer dans les détails, il m’a demandé si j’étais venue la semaine dernière (il ne m’avait pas vu…). Olivier (l’autre PE2 de la course) a voulu que je vienne boire un café avec eux mais je devais partir : LES boules !!!!!!!!!!!! Voilà, tout le monde sait que j’ai totalement craqué sur lui et ça devient un jeu entre nous… Mais, c’est en train de devenir plus qu’un jeu pour moi… Ca devient un coup de cœur….. Et ce n’est pas bon du tout… Tant pis… Ca me donne envie d’aller en cours, c’est plutôt une bonne chose non ? Aujourd’hui, j’avais les boules de ne pas y aller en partie parce que je n’allais pas le voir et là, j’ai les boules de savoir que mes collègues vont le voir et pas moi. Je sais déjà que P va aller lui parler… GRRRRRR !!! J’attends qu’il m’envoie un SMS : je dois rêver un peu là quand même !!! Oui, je suis un peu trop à fond moi…

Publié dans en live du portable

Commenter cet article

Karine 21/10/2005 11:47

arrêt minute pour te souhaiter une bonne fête !
bizz

djdjo 20/10/2005 14:11

Excellent le coup de "je cherche ton téléphone"... Je retiens ;)